Les métiers juridiques et fiscales

Liste des métiers et fonctions dans le secteur juridiques et fiscales. Donnez un nouvel élan à votre entreprise en recrutant des professionnels hautement qualifiés au sein de vos équipes.
Contactez-nous

Cabinet de chasse de tête spécialisé en Juridique & Fiscal

Directeur des affaires publiques – Director of public affairs

Le Directeur des Affaires publiques est un expert qui supervise les relations entre une organisation et les gouvernements, les organismes de réglementation, … En effet, il a pour rôle de développer et de mettre en œuvre des stratégies de communication et de plaidoyer. Ainsi, l’objectif est de défendre les intérêts de l’entreprise auprès de ces acteurs clés. De plus il influence les politiques publiques et législatives dans son domaine d’activité. 

Directeur de la confidentialité et de la sécurité des données – Director of data privacy and security

Le Directeur de la confidentialité et de la sécurité des données est en charge de la protection, de la gestion et de la conformité des données sensibles. Ainsi, ses missions consistent à élaborer des politiques et des procédures. En effet, le but est d’assurer la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données. De plus, garantir la conformité aux lois et réglementations en matière de protection des données est un élément essentiels. 

Directeur de la conformité fiscale – Director of tax compliance

Le Directeur de la conformité fiscale est un professionnel chargé de veiller à ce que l’entreprise respecte les règlements, normes, lois et politiques internes applicables. Ainsi, son rôle est de mettre en place des processus et des contrôles. Par conséquent, il garantit la conformité et de coordonner les efforts visant à prévenir les violations réglementaires ou éthiques. En effet, il assure la formation des collaborateurs sur les questions de conformité. De plus, il doit s’assurer que les politiques et les procédures sont respectées à tous les niveaux de l’organisation. 

 

Directeur de la ficalité des transferts d’entreprise – Director of business transfer taxation

Le Directeur de la fiscalité des transferts d’entreprise s’occupe de la gestion des aspects fiscaux liés aux transferts d’entreprises. Par exemple les fusions ou les acquisitions. Ainsi, il doit respecter les exigences légales et fiscales. En effet, son rôle principal est d’élaborer des stratégies fiscales efficaces. Par conséquent, il va minimiser l’impact fiscal de ces transactions et assurer la conformité aux lois fiscales applicables. De plus, il est également chargé de conseiller la direction de l’entreprise sur les meilleures options fiscales disponibles. Ainsi, il travaille souvent en collaboration avec d’autres départements, tels que les finances et les ressources humaines.

Site photo 1 (12)

Directeur fiscalité environnementale – Director of environmental taxation

Le Directeur de la fiscalité environnementale est chargé d’élaborer et mettre en œuvre des stratégies fiscales. L’objectif est de promouvoir des pratiques commerciales respectueuses et à encourager la conformité aux normes environnementales et aux réglementations gouvernementales. Cela peut inclure la gestion des incitations fiscales pour les investissements dans des technologies propres.

Directeur de la fiscalité internationale – Director of international taxation

Le Directeur de la fiscalité internationale est en charge du développement et de la mise en œuvre des stratégies fiscales efficaces afin d’optimiser la situation fiscale d’une entreprise à l’échelle internationale. Il assure également la conformité aux lois fiscales des différents pays où elle opère tout en gérant les questions de prix de transfert. De plus, il fournit des conseils sur les implications fiscales des initiatives internationales. 

Directeur de la gestion des risques juridiques – Director of legal risk management

Le Directeur de la gestion des risques juridiques est chargé de prévenir et de gérer les risques juridiques potentiels auxquels une entreprise peut être confrontée. Par conséquent, son rôle consiste à identifier ces risques, évaluer leur impact sur l’entreprise, et mettre en place des procédures et des stratégies afin de le diminuer. Il veille à assurer la conformité aux lois et réglementations.

Les fonctions finances

Directeur de la gouvernance d’entreprise – Director of corporate governance

Le Directeur de la gouvernance d’entreprise met en œuvre des politiques et des procédures. En effet il garantit que l’entreprise fonctionne de manière éthique, conforme aux lois et réglementations, et dans l’intérêt de toutes les parties prenantes. Ainsi, il a pour mission de guider la direction dans l’adoption des pratiques de gouvernance optimales. De plus, il a pour rôle de rester à l’affût des évolutions réglementaires, et de favoriser la transparence et la responsabilité envers les actionnaires et les parties prenantes. 

Directeur des litiges – Litigation manager

Le Directeur des litiges est chargé de gérer tous les aspects des litiges juridiques au sein d’une entreprise ou d’une organisation. Ainsi, son rôle consiste à superviser les procédures judiciaires et administratives dans lesquelles l’entreprise est impliquée. De plus, ses responsabilités comprennent la coordination des équipes juridiques en internes et en externes, la gestion des ressources et des budgets liés aux litiges, ainsi que l’aspect stratégie de défense ou de poursuite dans les affaires juridiques. 

Directeur des prix de transferts – Transfer Pricing Manager

Le Directeur des prix de transfert est spécialisé dans la gestion des prix de transfert au sein d’une entreprise multinationale. Par conséquent, sa mission principale consiste à garantir que les transactions entre les différentes entités de l’entreprise, situées dans différents pays, sont effectuées. Cela à des prix conformes aux exigences fiscales et aux règles de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques). De plus, il est chargé de développer des politiques de prix de transfert. Ainsi que de réaliser des analyses comparatives afin de démontrer la conformité fiscale de l’entreprise. Par conséquent, il doit assurer une conformité fiscale idéale tout en optimisant la structure des prix de transfert dans un but d’accroître la rentabilité de l’entreprise. 

Directeur de la propriété intellectuelle – Director of intellectual property

Le Directeur de la propriété intellectuelle a pour mission de protéger et de gérer les droits de propriété intellectuelle d’une organisation. Par exemple les brevets, les marques de commerce et les droits d’auteur. De plus, ce professionnel a pour mission de comprendre la mise en place de stratégies de protection, la gestion des dépôts de brevets et des enregistrements de marques ainsi que la surveillance et l’application des droits de propriété intellectuelle de l’entreprise

 

Directeur fiscal – Tax manager

Le Directeur fiscal est chargé de conseiller l’entreprise lors de décisions cruciales ou de projets majeurs. Par exemple, en cas de restructuration, d’investissements, d’implantation à l’étranger ou de fusion. De plus, il est également chargé de recommander à la direction de l’entreprise les options fiscales les plus avantageuses. En effet, le but est de minimiser le paiement des impôts tout en respectant la législation en vigueur afin d’éviter tout redressement fiscal. En revanche, en cas de contrôle fiscal, le directeur fiscal doit être en mesure de justifier les choix fiscaux recommandés à l’entreprise et de défendre les intérêts de la société. Ainsi, pour rester à jour, il doit maintenir une vigilance constante sur l’actualité fiscale en consultant régulièrement les publications ad hoc. 

Directeur juridique – General counsel

Le Directeur des Affaires juridiques a pour objectif principal de conseiller la direction et les différents services sur les évolutions du droit, des normes et de la jurisprudence. Ainsi, il effectue une surveillance constante de la législation et rédige des synthèses à cet effet. De plus, il assure la liaison entre les cabinets d’avocats et les conseillers juridiques externes avec lesquels l’entreprise collabore. 

Ensemble des collaborateurs sous la direction du directeur du secteur banque.

   Responsable des affaires réglementaires et législatives – Regulatory and legislative affairs officer

Le Responsable des Affaires réglementaires et législatives consiste à veiller à ce que l’entreprise respecte les lois, règlements et normes en vigueur. Son objectif est de minimiser les risques juridiques et de protéger les intérêts de l’entreprise tout en favorisant un environnement conforme aux normes éthiques et légales. 

Responsable de la conformité et de l’éthique (RCE) – Compliance and ethics officer (ECN)

Le Responsable de la Conformité et de l’Ethique s’efforce de faire respecter l’intégrité et la dignité de la profession. Son rôle est de faire en sorte que l’entreprise respecte les réglementations, lois et normes pertinentes. Il est en charge de maintenir, développer et mettre en œuvre des pratiques éthiques et conformes à toutes les réglementations applicables. 

Responsable des contrats –   Contact manager

Le Responsable de contrats travaille dans une entreprise de prestataires de service. Ce professionnel a pour mission de faire respecter les accords passés entre les clients et la société qui l’emploie. Il doit se conformer au contrat signé sur le plan de la qualité, de l’environnement technique, de la sécurité et sur le plan financier.

photo site internet (2)

Responsable de la fiscalité des employés – Responsible for employee taxation

Le Responsable de la fiscalité des employés est un professionnel qui est en charge de gérer tous les aspects fiscaux en lien avec la rémunération des collaborateurs au sein d’une entreprise. En effet, il a pour fonction d’assurer que les salaires, les avantages sociaux et les autres formes de rémunération soient correctement traités sur le plan fiscal. Ainsi, il collabore souvent avec les services ressources humaines et comptabilités afin de garantir une conformité fiscale optimale.  De plus, il fournit des conseils aux employés sur les questions fiscales relatives à leur rémunération.  

Responsable de la planification fiscale – Tax planning officer

Le Responsable de la planification fiscale est un professionnel chargé de concevoir et de mettre en œuvre des stratégies fiscales. Ensuite, l’objectif est d’optimiser la situation fiscale d’une entreprise ou d’un individu. Ainsi son objectif principal est d’aider l’entreprise à optimiser sa rentabilité en régulant sa situation fiscale dans le respect de la législation en cours. En effet, il étudie les lois fiscales en vigueur et anticipe les changements potentiels dans la législation fiscale. De plus, il propose des solutions pour minimiser les impôts légalement et de manière éthique. Par ailleurs, le Responsable de la planification fiscale peut être amené à conseiller sur des questions. Par exemple sur la structuration des transactions, les choix d’investissement, les avantages fiscaux disponibles et la gestion des risques fiscaux.  

laurensen executive